Un présent inattendu ...

Alberto, Antonietta et leur fils Nicola sont faïanciers d'art. Ils m'accueillent dans leur famille à Deruta. Le matin, avant mon départ, mes hôtes m'offrent un splendide cadeau : une céramique peinte la veille et cuite au four durant la nuit. Voici la traduction : " Béni es-tu, pèlerin, si tu te rends compte que le vrai chemin commence quand la route se termine " ...



Aller à la liste des chemins